Motivation CV !

Ou comment vous recentrer sur vos ressources internes pour trouver un emploi…


Envoyez-nous votre CV et votre lettre de motivation en mentionnant la référence 2248 !

Postulez à l’adresse recrutement@grand-groupe.fr pour rejoindre un leader dans son secteur d’activité ! Créez votre espace candidat en moins de 15 minutes sur notre site carrières corporate !


Venez faire notre connaissance dès aujourd’hui sur le stand 345F du Salon Féérique de l’Emploi et remportez des goodies estampillés à notre logo dont vous ne vous servirez jamais !


Inscrivez-vous sans délai pour une rencontre en ligne avec notre sémillant Customer Success Manager et posez en direct vos questions sur le poste !


Toutes ces injonctions, parfois bienveillantes, souvent décourageantes, vous minent le moral. En lieu et place de la satisfaction liée à une belle candidature complète, ce que vous ressentez en ce moment, c’est plutôt CV et démotivation…


Le rythme intérieur : c’est ce qu’il y a d’étonnant dans les candidatures et dans les process en tous genres. Ce qui se passe en vous, autrement dit chez le candidat. Quand vous racontez le cours de votre vie, vous êtes parfois enthousiaste, grandiloquent et parfois taciturne, à cours d’énergie. Dans ce dernier cas, la recherche d’emploi tourne court, la confiance baisse et vous emmène au fond de vous-même.


Comment pourriez-vous vous sentir galvanisé alors que vous ne recevez aucune réponse, ou alors des réponses négatives parfaitement standardisées ?


Comment pourriez-vous garder votre rebond conquérant quand les interactions se font plus rares ou carrément contreproductives ?


Postuler de manière écologique, c’est aussi savoir garder l’envie d’avoir envie. Vous en êtes bien conscient.


Une lapalissade, me direz-vous.


Oui, mais, au-delà de ce simple constat, comment faire pour y parvenir rapidement et en conserver les bénéfices dans la durée ?





1 - Votre temps de recherche vous compartimenterez

C’est vous qui positionnez le curseur en fonction de ce qui est efficace. Vous créez un cheminement individualisé. L’important, c’est que vous soyez en phase avec ce que vous vous êtes fixé. Vous décidez par exemple de consacrer 1h30 par jour à vos candidatures. Pas de panique, rien n’est gravé dans le marbre : vous pouvez réajuster cette durée journalière à loisir au gré des résultats obtenus et de vos ambitions fluctuantes.


Afin de ne pas vous décourager trop vite en visant d’emblée le sommet de la plus haute montagne enneigée, vous définissez des objectifs atteignables. Vous pouvez notamment choisir de postuler dans 10 entreprises d’un même secteur d’activité. Et surtout : vous pensez bien à vous féliciter à chaque étape franchie ! La célébration des petites victoires quotidiennes vous permettra de rester en énergie. Accordez-vous quelque chose qui vous fait vraiment plaisir à chaque fois que vous décrochez le pompon du manège de l’emploi : un entretien ou tout simplement lorsque vous arrivez à parler de votre projet professionnel au sein de votre réseau. Cela peut aller d’une simple gaufre au chocolat à une activité sportive ou culturelle. Ce qui importe, c’est votre bien-être : n’attendez pas que la reconnaissance et les félicitations viennent de l’extérieur, provoquez-les sans vergogne ! Autocongratulation au programme !


2 - De nouvelles façons de chercher un emploi vous trouverez

Cette période de candidatures est une opportunité unique de stimuler votre propre créativité. Libre à vous de faire de ce passage obligé une belle histoire personnelle. Comme sur une scène de stand up, vous puisez dans vos déboires de candidat libéré et vos tribulations picaresques pour faire rire votre fidèle public. Chaque maladresse apparente nourrit votre posture de candidat, l’enrichit et lui donne davantage de relief. Au fur et à mesure, vous retrouvez confiance en votre capacité de rebond et vous vous en donnez à cœur joie sur le trampoline des entretiens rocambolesques.


Au fond, rien ne vous empêche de dédramatiser et de pratiquer l’autodérision. C’est une hygiène de vie qui est entre vos mains astucieuses. L’accès à l’emploi est par nature un sujet sérieux et la signature fébrile d’un CDI encore davantage. Néanmoins, prendre un recul salutaire vous aidera à gérer votre énergie positive et à rester attractif aux yeux revolver des recruteurs. Vous restez crédible sans trop vous prendre au sérieux et en vous concentrant sur ce qui est constructif pour votre parcours.


3 - Des plages de bien-être vous vous aménagerez

Une fois que vous avez compartimenté votre temps et que vous avez mis un peu de souplesse dans votre jeu de candidat, vous pouvez imaginer des activités qui vous seront agréables pendant cette période de recherche d’emploi. Mener une vie ascétique n’est pas un sacrifice nécessaire, c’est même parfois dommageable si cela fait chuter votre humeur. Même si les enjeux sont importants, il est clé de déculpabiliser. Continuez à vivre sans complexes et à vibrer pour d’autres textes plus lyriques que ceux des descriptions de poste !


Si vous aimez écrire, c’est sans doute le moment de vous lancer dans un blog éclairé ou de le remettre subtilement au goût du jour. Non seulement vous y prendrez du plaisir mais cela vous permettra aussi d’échanger plus naturellement avec vos interlocuteurs pendant les entretiens de recrutement. Il en va de même pour l’activité physique ou culturelle de votre choix qui viendra étoffer et mettre à jour la fameuse rubrique « Centre d’intérêts » de votre CV ! Vous investir bénévolement dans une association est aussi un moyen sécurisé de tester une nouvelle activité et de valoriser de nouvelles compétences tout en respectant vos goûts personnels.


4 - A ne pas vous sous-vendre vous apprendrez

Il est important que vous analysiez les offres d’emploi en fonction de votre niveau d’expérience et de vos aspirations. Au-delà du titre et des fonctions décrites, il est souvent pertinent de vous demander qui sera votre supérieur hiérarchique direct. Essayez de rassembler le maximum d’informations sur les profils de vos futurs collègues et managers. Le mieux est d’échanger en direct avec des salariés de l’entreprise que vous ciblez. Si vous ne connaissez personne spontanément dans cette organisation, osez contacter certains collaborateurs via les réseaux sociaux pour en apprendre davantage et prendre la température. Cela vous permettra de mieux vous situer par rapport à l’offre d’emploi et de faire valoir vos prétentions salariales avec sérénité.


Dans un premier temps, énoncez clairement la rémunération que vous visez. Puis, soyez prêt à entendre les arguments du recruteur : cohérence avec vos futurs collègues, enveloppe budgétaire limitée, avantages en nature, augmentation possible après la période d’essai ou encore demande de précisions. Dans certains cas, le cabinet de recrutement ou l’entreprise vous demandera même vos anciens bulletins de salaire. Que vous accédiez ou non à cette requête, ne soyez pas sur la défensive ! Si vous connaissez bien votre valeur de marché, vous parviendrez à argumenter et à rassurer les recruteurs sur votre valeur ajoutée. De nombreuses études de rémunération sont accessibles gratuitement via certains cabinets de recrutement ou sites de recherche d’emploi. Quoi qu’il arrive, vous pouvez vous fixer une limite en dessous de laquelle vous ne souhaitez pas descendre. Il s’agit d’une démarche personnelle, qui peut dépendre de votre situation familiale, de vos charges fixes ou encore de la reconnaissance financière dont vous avez besoin pour être motivé au quotidien dans votre travail. Sauf cas exceptionnel ou urgence absolue, ne vous bradez pas ! En acceptant une rémunération trop basse, vous rognez non seulement sur votre confort matériel immédiat mais aussi sur vos perspectives d’évolution à long terme. Osez refuser les rôles qui desserviront votre parcours de manière durable !


Ne vous laissez pas tomber : vous n’êtes pas si fragile !

Si c’est parlant pour vous, vous pouvez faire le parallèle avec une carrière d’artiste : vous apprenez à rester fier de vous en toutes circonstances. Même quand le téléphone ne sonne pas et que les messages se font attendre. Une star de la chanson ne se décourage pas nécessairement à la première accalmie dans son agenda. Se détacher de son calendrier de concerts pour la prochaine saison demande une certaine indépendance émotionnelle et être un candidat libéré, ça s’apprend finalement !


En définitive, la recherche d’emploi est une saine opportunité pour vous de vous affranchir enfin du regard des autres, des pensées normatives de votre entourage et de vous centrer sur l’amour que vous vous portez à vous-même. La musique incantatoire des mises en relation généreuses, des rencontres professionnelles inspirantes et des lettres de motivation enflammées fera le reste !


23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout